Jonque

Je ne savais pas vraiment comment définir ce travail, à part en tant que tableau décoratif mural, jusqu’à ce que je réalise qu’il s’agit simplement d’un polyptyque.

Avec 14 panneaux, 112 baguettes de balsa et un total de 3038 plis, j’obtiens finalement cette illustration.

La mise en place du protocole complet m’a pris plus d’un an, le temps de faire évoluer l’idée, de la laisser dans un coin, puis de trouver le matériau parfait qui me donnerai l’envie et la motivation de terminer enfin ce projet. 

Cela commence avec de simples feuilles A4 d’imprimantes, pliées et repliées en une sorte de matrice répétitive. Au départ, je n’étais pas certaine de ce que j’allais bien pouvoir en faire… Je le faisais pendant mes cours, à la fac, comme un moyen de rester concentrée sur ce qui se disait. Ou peut être simplement pour passer le temps, sans doute un peu des deux. Mais j’aimais ce protocole, l’esthétique de cette feuille toute simple qui, en se marbrant de traits, devenait en même temps plus solide et malléable. Comme lorsque l’on froisse et refroisse une feuille de papier, on finit par obtenir un matériau proche du tissu, beaucoup plus résistant.

Puis est venue la période où je teintais beaucoup le papier, à l’aide d’eau et d’encres. J’ai donc aligné mes 14 feuilles, volontairement de manière non symétrique. L’idée prenait forme et je souhaitais dès lors obtenir une image qui donnerait l’impression de pouvoir se compléter, qui se poursuivrait en hors-champ.

En fonction de la manière dont l’encre s’était diffusée, mélangée, j’ai décidé de la forme que j’avais envie de représenter. Il s’agirait donc d’une jonque.

Il a alors fallu trouver un système d’accrochage mobile, simple à mettre en place. Le premier prototype était en métal, où les feuillets pouvaient s’articuler autour d’un axe… Bref, ce n’était finalement pas une bonne solution.

Petit à petit, je me suis donc procuré du balsa, que j’ai teint au brou de noix. Et j’ai enfin pu encadrer mes feuillets.

J’ai beaucoup apprécié travailler sur ce projet et maintenant que le protocole est en place, j’envisage de créer d’autres illustrations de cette manière, jusqu’à obtenir toute une série.